Une piscine à Lyon ? Et pourquoi pas

Acheter un bien avec une piscine à Lyon, et pourquoi pas ?

Se délasser au bord de l’eau les fins de semaine, qui n’en rêve pas ? Du bassin à poissons chez les Romains jusqu’à sa démocratisation dans les années 2000, avoir une piscine était, au XXème siècle, un signe de richesse. Les temps changent, et ce bassin d’eau tant convoité n’y a pas échappé. Homogénéiser depuis peu, la piscine est aujourd’hui accessible en habitant dans un appartement.

Pour les amateurs du latin, ce bassin d’eau nous vient du latin, piscina, mot formé par piscis, signifiant tout simplement : Poisson, vous l’avez vu venir, avant d’user de la chose comme nous le faisons aujourd’hui, la « piscine » était un bassin de poissons, c’était même plus exactement, un vivier à poisson. Les riches de l’époque y élevaient des poissons pour leur consommation personnelle ou pour en tirer profit en les vendant.

Les premiers bains publics apparaissent au XIXème siècle. Les classes sociales se mélangent, tout le monde y trouve son compte, mais c’est bien dans les années 1960 que de nouvelles techniques de traitement de l’eau change radicalement l’utilisation de ces bassins d’eau : l’heure de la piscine moderne à sonner.

En France, il suffisait d’avoir un jardin pour y construire son propre bassin d’eau. Préfabriquées aux Etats-Unis, les piscines sont faciles à installer grâce au liner. C’est d’ailleurs dans ces années-là qu’un nouveau métier est créé : pisciniste.

Arrive par la suite les piscines hors-sols et en kit, qui font totalement dégringoler les prix et permettent à toutes les catégories sociales d’avoir sa propre piscine privée.

La piscine en copropriété : le bon compromis ?

C’est un fait, avoir une piscine, c’est agréable, surtout après une dure journée ou une longue semaine. Cela peut-être un avantage pour l’achat ou la vente de votre appartement, voire un critère obligatoire pour certaines personnes. La raison ? Car cela coûte bien moins cher qu’une piscine privée (bien souvent déjà construite et les charges partagées entre les copropriétaires…).

Les avantages sont nombreux, cela peut permettre de tisser un lien entre voisins, vous qui ne connaissiez personne de la copropriété d’en face, c’est le moment de discuter avec vos voisins, de s’intéresser à eux, de créer un lien amical ou bien même de discuter des améliorations à prévoir lors de la prochaine assemblée générale.

Vous pouvez vous détendre en lisant votre livre les pieds dans l’eau ou bien effectuer quelques brasses pour améliorer votre cardio. Pour vos enfants aussi, cela leur permet d’apprendre à nager, de s’amuser avec les enfants de leur âge. Plus besoin d’aller à la piscine municipale bondée de monde.

En contrepartie, avoir une piscine en copropriété peut avoir quelques inconvénients, notamment financier.

Surtout quand cette dernière n’est pas installée, vous devrez obtenir la majorité absolue de tous les copropriétaires en assemblée générale (présent ou non lors du vote), nous vous épargnons également toutes les démarches administratives à faire (permis de construire, emplacement des matériels de sécurité, normes de sécurité, hygiène…).

Des règles strictes et des normes de sécurité doivent être respectées qui seront inscrites dans le règlement : barrières de protection, abri ou couverture de sécurité, alarme sonore…sont des outils obligatoires pour la sécurité de tous. Déroger à ces règles est passible d’une amende allant jusqu’à 45 000 €.

La piscine, que vous l’utilisiez ou non, vous coûtera des charges, et en fonction de la taille, des produits utilisés ou bien de l’entretien, cela peut monter à plusieurs milliers d’euros par an.

Pour conclure, avoir une piscine en copropriété peut avoir ses avantages mais vous devrez prendre en compte plusieurs paramètres (charges, sécurité…) avant d’acheter un appartement incluant une piscine, surtout en tant qu’investisseur, pensez à prendre en compte les charges de la piscine, qui seront, la plupart du temps, plus élevées que l’augmentation de loyer.

La piscine privée : un bonheur coûteux ?

Espace convivial pour se reposer, lire un bouquin ou faire son aquagym le dimanche, avoir une piscine comporte énormément d’avantages : c’est un espace de vie supplémentaire.

Il est vrai qu’aujourd’hui, avoir une piscine dans sa maison représente bien plus qu’un bassin d’eau avec des poissons. Moment de convivialité et de partage avec vos amis ou votre famille, la piscine donnera le sourire à n’importe qui viendra s’y délasser… mais attention, cela à un coût non-négligeable et les restrictions en termes d’hygiène et de sécurités sont de plus en plus renforcées. Alors, avant de vous lancer dans ce projet faramineux ou bien d’acheter une maison avec piscine, soyez sûr d’avoir toutes les clefs en main…

C’est une valeur ajoutée à votre maison, et c’est même un critère obligatoire pour certains (au minimum que le jardin soit « piscinable »), il est vrai que pour ceux qui cherchent une maison avec piscine, le fait d’en avoir une vous aidera à vendre votre bien plus facilement.

Rassurez-vous, il n’est pas nécessaire de demander une autorisation pour un bassin jusqu’à 10 m² (c’est plus ou moins la taille d’une chambre standard en France), entre 10 et 100 m², une demande préalable à la marie doit être effectuer, et au-dessus de 100 m², un permis de construire doit être déposée.

Vous pouvez vous rendre sur le site du Service Public pour connaître toutes les demandes obligatoires.

Pour le coût de construction, cela varie et peut aller de 15 000 à 50 000 €, c’est une tranche peu précise mais tout dépend des matériaux utilisés (coque polyester, bêton…), des accessoires de la piscine (robot, poolhouse, chauffage de l’eau…), des prestataires et du chantier (terrassement, préparation du sol…).

Une fois ce beau bassin d’eau construit après plusieurs mois de travail, vous aurez des charges sur cette piscine (lumière, entretien, produit…) mais également des impôts locaux qui se calculeront sur la superficie de votre piscine multipliée par le pourcentage des impôts locaux de votre commune.

Également, vous y passerez du temps, nettoyage, entretien, réparation, changement de l’eau… Mais quel plaisir d’en profiter ensuite !

Vous l’aurez compris, une piscine, c’est de l’entretien et une charge financière que vous devrez assumer annuellement, en contrepartie, elle fera prendre de la valeur à votre maison et vous pourrez passer d’agréable moments avec vos amis, en famille ou bien seul.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *